Les sèches, une recette de ma maman !! À tomber !!

(c) Coco Jobard

(c) Coco Jobard

Les sèches ? mais qu’est-ce-que c’est ??? Seiche ?? Un mollusque, un poisson ??? Non, les sèches sont d’antiques biscuits comtois qui ne se font que chez nous.

Les sèches – sèchottes pour ma cousine Arlette – étaient faites toutes les semaines par ma maman ! Certes, je ne vous le cache pas, cela demande du temps et de l’huile de coude. Mais faire des sèches, c’est faire plaisir à ceux qui vont les savourer.

La légèreté incroyable de ces biscuits  croustillants fondants en bouche en un rien de temps est inconnue de tous sauf des francs-comtois !!!

« À tomber », me disent mes invité(e)s !

À déguster par exemple, comme je le fais, avec la recette des poires aux agrumes pochées aux épices.

Le marché, pour 48 sèches :

  • 180g de farine + farine pour le plan de travail
  • 250 g  (25cl) de crème fraîche épaisse
  • du beurre
  • 3 pincées de sel fin,
  • 3 pincées de sucre en poudre + sucre en poudre pour la sortie de four

Préparation : 20 min. Repos de la pâte : 2 h. Cuisson : environ 8 min à 10 min par fournée.

Faites fondre sur feu doux 15 g de beurre. Laissez-le refroidir.

Versez la farine dans une jatte. Parsemez-la des pincées de sel et de sucre. Mélangez du bout des doigts. Façonnez un puits au centre. Mettez-y la crème.

(c) Coco Jobard

(c) Coco Jobard

Pétrissez rapidement l’ensemble. Nappez la pâte de beurre fondu. Pétrissez 2 secondes. Ramassez la pâte en boule. Aplatissez-la en forme de disque avec la paume de la main. Farinez légèrement le dessus. Enveloppez-la dans un film transparent. Laissez-la reposer 2 heures au réfrigérateur.

(c) Coco Jobard

(c) Coco Jobard

Retirez le film transparent. Divisez la boule de pâte aplatie en 8 pâtons.

(c) Coco Jobard

(c) Coco Jobard

Avec un bout du papier du beurre (comme le faisait ma maman), badigeonnez le fond de deux tôles (nos moules à tarte). Deux ?? Parce que c’est plus rapide !!

Préchauffez le four chaleur tournante à 200° (th. 6/7).

(c) Coco Jobard

(c) Coco Jobard

Farinez un tapis siliconé (ou votre plan de travail). Donnez une forme ronde au pâton. Étalez-le très finement presque comme du papier à cigarette en forme ronde approximative.

Enroulez à demi le disque de pâte sur le rouleau à pâtisserie. Retirez l’excédent de farine avec un pinceau. Transportez-le au-dessus du moule. Dépliez-le dans le fond de la tôle sans qu’il touche les bords.

(c) Coco Jobard

(c) Coco Jobard

Avec une roulette à pâtisserie, découpez la pâte en 8 parts.

(c) Coco Jobard

(c) Coco Jobard

Saupoudrez-les légèrement de sucre. Posez sur chaque part une noisette de beurre.

Étalez un second pâton, toujours en lui donnant une forme ronde, et procédez de la même façon.

Glissez dans le four les 2 tôles l’une au-dessus de l’autre sur 2 grilles. Laissez cuire environ 8 minutes.

(c) Coco Jobard

(c) Coco Jobard

À la sortie du four, les sèches doivent être légèrement caramélisées. Retirez-les aussitôt des tôles en les soulevant délicatement avec une spatule puis posez-les sur une grille à pâtisserie. Saupoudrez-les de nouveau de sucre.

Continuez de cuire le restant des pâtons en n’oubliant pas de refroidir sous l’eau froide les tôles entre chaque cuisson. C’est fastidieux mais indispensable !

(c) Coco Jobard

(c) Coco Jobard

Voilà les fournées de sèches avant d’être recouvertes d’une serviette jusqu’à l’arrivée des convives.

Une pensée tendre à l’ami Georges qui m’a offert l’immense grille à pâtisserie de sa maman qui l’utilisait pour les sèches ! Merci Georges ::))

À déguster quand vous voulez, à toute heure de la journée !!

Il vous en reste ?? Conservez-les dans une boîte à biscuits métallique, surtout pas en plastique, elles seraient toutes molles !

About these ads

9 réflexions sur “Les sèches, une recette de ma maman !! À tomber !!

  1. Oubliez la boite métallique… J’ai testé pour vous, il ne reste JAMAIS de sèches à la fin de la journée

    • si vous n’êtes pas franc comtois(e) vous ne pouvez pas connaître ces sèches que l’on ne trouve pas dans les boutiques mais dans les familles qui en font encore !

  2. Bonjour Coco, je me regale continuellement avec votre blog, les photos, les commentaires. Nous nous etions rencontrees chez Christiane Colin. Ma maman a moi aussi faisait de merveilleuses seches. Merci car je vais m’y mettre.
    Catherine de Montperreux sans neige mais le lac est quand meme tres beau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s