Une blanquette de veau à l’ancienne ! C’est d’ saison !

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Il commence sérieusement à faire frisquet et j’ai décidé de cuisiner pour mes invités une blanquette de veau à l’ancienne.

C’est un des plats favoris des français qui remportait toujours un franc succès lorsque je le cuisinais dans mon restaurant Le Clos Madame ! Un plat chaleureux, onctueux, crémé….  mais léger !

Lire la suite

Publicités

Majestic lunch at Georges

(c) coco jobard

(c) coco jobard

 

“Inviting someone, means tending to his happiness the entire time he spends under your roof.”

This precept – to be precise, the twelfth – taken from the first part of Jean Anthelme Brillat-Savarin’s The Physiology of Taste (1825) perfectly illustrates how Georges feels his friends should be entertained.

The table is majestic, in blue and white. So naturally I decided to wear my blue dress.

Georges loves to receive and entertain.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

 

It may surprise some of you, but here in Franche Comté we tend to address each other colloquially, using La Colette (La Coco de Paris), Le Georges, Le Franck and Le Pierre. Michèle and Vincent, not being Franc-Comtois, do not share this privilege.

I thought that Georges had drawn the ducks, but it turned out that he had stamped them. I love it!

(c) coco jobard

(c) coco jobard

 

Majestic enameled blue casserole.

And even more elegant, a vin jaune risotto, topped generously with fresh morels.

Wow! To die for! But that should come as no surprise, given the now-empty bottle of precious yellow wine.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

 

A fantastically simple recipe!

A marvelous Comté du Haut-Doubs cut into thin slices, with strips of mango.

The icing on the cake: a few drops of organic hazelnut oil!

A recipe worth trying: buy a Comté Fort St. Antoine (in my opinion the Rolls Royce of Comté cheeses) and a bottle of organic hazelnut oil from Bioccoop in Pontarlier. Add freshly ground pepper (optional) – absolute joy!

(c) coco jobard

(c) coco jobard

 

Georges’ favorite cake.

Written in chocolate on top: Le vert galant. Makes me think of a comic book. An authentical French crunch cake recipe.

Its taste immediately reminded me of my grandmother Léontine’s birthday cake. The same bright-green almond paste decorated with candied cherries, like hers. A late nineteenth century recipe consisting of fine layers of Joconde biscuit and buttercream flavored with candied fruits marinated in Kirsch, covered with a beautiful green marzipan. I can still taste it.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

I was barely able to finish this slice. You will find out why later. (It was a generous slice, though.)

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Chez Pfaadt – the best patisserie in Pontarlier, according to Georges – is where you will find this wonderful Vert Galant.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

So, after eyeing a giant box of meringues made for the occasion by Michèle…

…and dipping them in La Gruyère Double Cream as she suggested, there was no more room for Vert Galant cake.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

 

Michèle’s meringue + double cream =

An explosion of flavor and texture, gentle and light, an unprecedented taste… Thanks dear Michèle. 🙂

It’s almost time for my fifteen-minute nap, a much-needed rest before wandering with friends through the flea market.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

 

Found at a bric-a-brac stall: a gooseberry patterned Sarreguemines plate. I picked some of the berries at la Combe d’Hyans. Their skins were soft and fluffy, their pulp pungent and juicy.

And

Another extremely simple recipe: fresh figs cut in half, (fresh) organic goat cheese, a drizzle of olive oil, freshly ground pepper. Cheese and dessert, two plates in one.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

 

The sublime Cirque de Consolation, which I never fail to visit!

Long live my dear Georges!

Vive la Franche-Comté.

Une recette avec les courgettes du potager d’Astrid ! au quinoa, chèvre et sauge

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Les énormes courgettes rondes fraîchement cueillies par Astrid dans son potager. Je n’en ai jamais vu d’aussi grosses. Elles sont bio, bien sûr ! Pour vous dire….celle au premier plan a la même taille qu’un ballon de football !

Astrid a envie de les cuisiner avec du quinoa, du chèvre frais et des herbes du potager.

Nous serons une quinzaine à table ce soir ! Cela devrait suffire !!!!

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Les courgettes du potager, en arrière plan, les rames de haricots verts.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Notre recette à 4 mains, allez je vous la donne pour 6 personnes :

Préparation : environ 25 minutes

Cuisson : une bonne heure

une dizaine de courgettes rondes + 1 belle courgettes normale

150 g de quinoa

200 g de palet de chèvre frais

10 feuilles de sauge

huile d’olive

gros sel

poivre du moulin

 

Rincez et brossez les courgettes sous un filet d’eau. Découpez à chacune un chapeau. Evidez les graines avec une cuillère en conservant la pulpe des bords des courgettes.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

quelle chance, je n’ai qu’à me baisser pour cueillir les feuilles de sauge !!

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Portez à ébullition de l’eau dans un fait-tout. Salez au gros sel dès qu’elle bout. Mettez les courgettes évidées à pré-cuire 5 minutes puis ajoutez les chapeaux et laissez cuire de nouveau 2 minutes.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Posez les feuilles de sauge dans une écumoire et immergez-les 30 secondes dans l’eau bouillante de cuisson des courgettes. Egouttez les courgettes et les chapeaux dans une passoire. Rafraîchissez-les sous l’eau fraîche.

IMG_7463

 

Préparez la farce. Rincez le quinoa avant de le faire cuire environ une bonne dizaine de minutes dans de l’eau bouillante salée. Retirez la casserole du feu, recouvrez-la d’un couvercle. Gardez à couvert une dizaine de minutes, cela allège le quinoa. Egouttez-le.

Sans la peler, coupez la courgette longue en rondelles puis hachez-les grossièrement.

Ciselez les feuilles de sauge au-dessus des fromages de chèvre. Salez et poivrez. Ecrasez l’ensemble à la fourchette en ajoutant un peu d’huile d’olive.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Mélangez le quinoa avec le chèvre et le hachis de courgette. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement. Garnissez les courgettes rondes évidées de farce en la tassant légèrement. Recouvrez-les des chapeaux.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Préchauffez le four à 200° (th.6/7).

Heureusement Astrid a la plus grosse taille des cocottes Staub, tout juste pour contenir nos 3 énormes courgettes farcies 🙂

Arrosez le fond d’une cocotte d’un voile d’huile d’olive. Posez les courgettes farcies. Arrosez-les de nouveau d’un filet d’huile d’olive. Recouvrez du couvercle. Glissez dans le four et laissez cuire environ 45 minutes.

Dégustez-les chaudes ou tièdes.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

C’est déjà l’été indien,  les couleurs d’automne dans le pré du bas !

 

 

 

 

 

 

Gratin d’aubergines au parmesan, basilic et mozza

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Une recette dédiée à Sarah qui après l’avoir mangé à la maison veut la faire à Mary sa maman !

Mais voilà comme je ne l’avais pas photographié en pas à pas, je l’ai refaite avec Flora pour lui transmettre aussi cette très bonne recette italienne.

Un gratin au parmesan, basilic et mozza que vous pouvez préparer à l’avance et qui est très bon tiède voire même froid.

Lire la suite

Pic pic de boulettes de poulet yakitori

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Oui cette recette, c’est bien celles que vous connaissez, ces délicieuses boulettes de poulet qui font partie des brochettes yakitori dans les restaurants japonais. J’ai aménagé cette recette qui m’a été confié par Mié Kitahara, une des assistantes en chef qui me secondait dans mon travail au Japon.

Lire la suite

Petits choux au Comté mon amour

(c) Jean-Jacques Pallot

(c) Jean-Jacques Pallot, mise en scène Coco Jobard

Comté mon Amour ! C’est le titre qu’Hélèna d’Ich&Kar avait donné a cette photo. Je me souviens avoir dû faire et refaire plusieurs fois cette mise en scène périlleuse de lamelles de Comté (préparées avec amour par Marie Quatrehomme, MOF fromager).

Lire la suite