Les crevettes panées à la façon de Michiru

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Mon amie-soeur Michiru m’a fait une belle surprise, elle a préparé le déjeuner, à la japonaise, à sa façon, fantasque…… et c’est toujours de belles émotions gustatives.

Il fait chaud et nous mangeons dans la cour, au milieu de son jardin sauvage qu’elle entretient chaque jour avec amour. Michiru a recouvert la table de jardin d’un tissu qu’elle a crée, bien ficelé aux pieds de la table, on dirait une coupe sur pied.

C’est beau !

Au menu

Tamago « mouschi » au yuzu, herbes et shitakés

Grosses crevettes panées à la façon Michiru

Perles de riz japonaises, du vrai, du Japon

Radis blanc râpé

Chou au soja et sésame

Pots de sauce

Gingembre mariné

Saké

(c) coco jobard

(c) coco jobard

 

Tamago, c’est l’omelette japonaise à base de bouillon de dashi (de l’algue konbu et de flocons de bonite séchés) elle est traditionnellement cuite au Japon par fines couches successives dans une poêle carrée.

Michiru l’a cuite « mouschi », c’est-à-dire à la vapeur dans des verres bodega, elle a fouetté un oeuf dans le dashi et l’a garnie de shitakés, d’herbes et de yuzu séché. Une consistance mousseuse et aérienne, très parfumée, un délice !

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Les grosses crevettes panées et fleurs de colza parsemées au dernier moment par Michiru.

Sa recette – qu’elle a bien voulu me confier –

Comptez 3 grosses crevettes crues par personne (surgelées et décongelées ou fraîches)

farine

1 oeuf entier + sel

un morceau de baguette de la veille (indispensable sinon séchez-la au four)

huile pour friture

 

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 3 à 4 minutes

 

Râpez sur les gros trous d’une râpe à fromage le pain rassis. N’utilisez pas votre chapelure habituelle, elle est beaucoup trop fine pour cette recette.

Retirez les carapaces des crevettes en conservant seulement la queue. Epongez soigneusement les crevettes.

Enfoncez au centre sur toute la longueur une longue baguette en bois afin de les maintenir bien droites.

Enrobez les crevettes d’un voile de farine.

Fouettez l’oeuf avec un peu de sel. Enrobez-en les crevettes puis roulez-les dans les miettes râpées de baguette.

Faites chauffer le bain de friture. Mettez les crevettes panées à frire 3 à 4 minutes en les retournant dans le bain d’huile avec une longue cuillère. Déposez-les sur plusieurs couches de papier absorbant et retirez les baguettes en bois.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Accompagnez les crevettes panées de lamelles roses de gingembre mariné, de sauce bull-dog (épiceries japonaises), de sauce soja Kikkoman, la meilleure qualité des sauces soja,

(c) coco jobard

(c) coco jobard

de radis blanc long râpé finement sur une râpe japonaise, de quartiers de citron,

(c) coco jobard

(c) coco jobard

d’une salade de chou râpé parfumée au soja et gingembre,

(c) coco jobard

(c) coco jobard

et bien sûr de perles de riz japonais (riz japonica)

et d’un verre de saké froid.

Un merveilleux moment, un magnifique repas. Merci Mimi🙂

Découvrez une partie de son travail de créatrice,

http://www.michirufujii.free.fr

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Bleu à carreaux, une nappe artisanale tissée que j’avais acheté à Tokyo dans une boutique d’arts et traditions populaires.

Un bouquet de pois de senteurs.

 

 

 

 

 

2 réflexions sur “Les crevettes panées à la façon de Michiru

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s