Un dîner au Carpaccio sous le signe des Gémeaux… et des Anges

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Dans la douce pénombre du lobby du Royal Monceau, des orgues de fleurs nous accueillent sous la voûte lactée des jeux de lumière. Somptueux.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Installées confortablement à la table du Carpaccio, le restaurant italien étoilé du Royal Monceau, Arlette nous offre avec délicatesse un joli cadeau de table… des anges, une bougie.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Sylvie, une brassée de roses aux joues roses, une plaque de chocolat gravée du signe des Gémeaux, une très touchante attention d’amitié.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Dans des vibrations d’argent et d’or jaune, un carpaccio de fenouil  aérien dissimule notre mise en bouche marine,

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Une belle envolée d’un carpaccio de lotte rafraîchi aux concombres, menthe et courgettes, pulpe d’agrumes et caviar,

Un tableau en fine dentelle de lotte nacrée, des agrumes râpés tels de la neige à la râpe MicroPlane, le hachis maîtrisé des concombres et courgettes, du caviar tel des diamants noirs.

Sublime.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Une ventrèche de thon légèrement cuite au poivre, salade d’asperges blanches, câpres, agrumes et olives vertes de Cédric Casanova,

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Offert dans une meule de pecorino, un risotto vert de printemps, légumes primeurs et fromage « Primo Sale » servi du guéridon à notre table par Damien,

(c) coco jobard

(c) coco jobard service à l’assiette

 

Serti d’or cuivré, le risotto verde, hum ! crémeux, les asperges craquantes !

 

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Une daurade royale grillée, asperges blanches et vertes poêlées, purée de tomates vertes, en clin d’oeil une lamelle de carpaccio d’asperge verte,

Remarquable.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Un petit pain aux olives et un morceau de foccacia découpé comme une part de gâteau, mais non pas avec un bigarreau mais une tomate cerise,

Un délice.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

De l’agneau de lait grillé « cacio e pepe », cassolette de fèves et morilles, jus à la sarriette en aigre-doux,

Un vrai goût délectable de printemps.

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Un entremets de Pierre Hermé, Infiniment Citron……infiniment au 7ème ciel,

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Des croquettes tièdes au chocolat, piment Bondamanjack, smeralda de pistache et à part dans une coupelle, une glace pistache….

Hermissime !

et,

une bougie sous le signe des Gémeaux ….et des Anges,

(c) coco jobard

(c) coco jobard

Une douce soirée en délicatesse et tendresse.

« C’est beau et bon aussi la famille…

Bises franc-comtoises »

Merci Arlette.

 (c) coco jobard

(c) coco jobard

L’entrée du Royal Monceau

37 Avenue Hoche, 75008 Paris
01 42 99 88 00

 

 

 

 

 

 

 

Une réflexion sur “Un dîner au Carpaccio sous le signe des Gémeaux… et des Anges

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s