Diwali, la fête des lumières indienne

(c) Coco Jobard

(c) Coco Jobard

Diwali, qui a débuté le 31 octobre, est célébrée par les communautés indiennes du monde entier. C’est l’une des fêtes les plus importantes du calendrier. Des milliers de petites lampes à huile et de bougies vont illuminer les rues, des feux d’artifice vont zébrer les cieux, la joie éclate.

(c) Coco Jobard

(c) Coco Jobard

Trop bon… Les dosas de Diwali du restaurant végétarien Sangeetha, conseillé par notre vendeur de pashminas, saris, mini sacs ruisselants de pierreries, Nehru jackets – clin d’oeil à Philippe -…

(c) Coco Jobard

(c) Coco Jobard

Notre soupe au masala (mélange d’épices) maison pilé dans un mortier, servie à la louche à gogo. Tiens, c’est le même seau que ceux du Prince Jardinier, sauf que les siens sont de la taille d’un seau.

La  soupe ? Un peu trop forte pour moi qui ne mange pas trop épicé. Philippe lui en a repris au moins 5 fois🙂 tellement elle était délicieuse.

(c) Coco Jobard

(c) Coco Jobard

Notre menu, des incroyablement savoureux dosas (crêpes dont la pâte est garnie d’épices, fourrées de fromage frais épicé, cuite au ghee, le beurre clarifié indien).

Sur le prospectus, vous avez l’adresse : 178, rue du Faubourg Saint-Denis, dans le 10ème. Sangeetha est à 200 mètres de la gare du Nord, en remontant la rue du Faubourg Saint-Denis sur le côté droit.

(c) Coco Jobard

(c) Coco Jobard

Un « masala chai » (un grand merci à Claire). Ce thé au lait est infusé à la cardamome, au gingembre, au poivre, à la cannelle…  Hummmm…

5 réflexions sur “Diwali, la fête des lumières indienne

    • Hi Parisbreakfast !

      The first answer above is Coco’s. I’m Claire, her web admin. Just to let you know that throwing pigment is part of the holiday Holi, which takes place at end of Spring. Since they also throw heaps of water, celebrating it in cold weather would be a lot less comfy… Thanks for your feedback, greatly appreciated ! Take care.

      • Oh of course. i’ve only been in India in November and March.
        I used to make my own aquarelles with pigment. Really it is not the best thing to breath in…
        Thank you Claire

  1. Quite right. Not healthy – but so vibrant. It is my understanding that Indian pigments are mixed with powdered rice or flour, so as to be less volatile (so you can draw « rangoli », ephemereal paintings on the ground, with them) and not go straight to your lungs.
    You’re very welcome!
    Claire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s